Première journée en Iran et découverte d’Ispahan

« C’est un bois et c’est une ville » Pierre Loti

Les passagers commencent à s’agiter dans l’avion, Ispahan est en approche. Le hublot nous laisse entrevoir un paysage désertique mais toujours rien de la ville.

Vue aérienne de l’aéroport d’Ispahan

Nous apprendrons par la suite que celle-ci se situe à environ 30 kms de l’aéroport, en plein désert.

Les douaniers de l’aéroport d’Ispahan

Notre crainte : allons-nous passer la douane ? En effet, nous avions fait le choix de prendre le visa à l’aéroport, muni simplement de passeport et de l’invitation que nous avions obtenue par l’agence Perse Voyage. Celle-ci n’était pas indispensable ; le douanier l’a à peine regardée.

Nous arrivons le matin à l’aéroport d’Ispahan.

Nous complétons à l’aéroport la demande de visa (pas besoin de photo, ni d’invitation, ni empreinte) 150 € pour 2.

Hall de l’aéroport d’Ispahan

Le douanier est charmant et est très fier de formuler quelques mots qu’il connaît en français.

Pas de bus, seulement des taxis à la sortie de l’aéroport : taxi jaune et taxi privé.

10 € la course pour se rendre à l’hôtel Ebne Sina réservé au préalable par mail. Seule obligation lorsqu’on arrive sur le territoire est d’avoir une adresse d’hébergement (la première nuit suffit)  à communiquer à la douane.

Hôtel Ebne Sina à Ispahan

Arrivés à l’hôtel, la chambre ne semble pas avoir été réservée, beaucoup de discussion. On nous attribue cependant la chambre 106, décor simple, chambre propre avec climatisation et frigidaire. On se fait confirmer le prix 60 $ la nuit B/B.

Près de l’hôtel, se trouve un bazar proche de la Mosquée James. Nous y déambulons durant plus de 2 heures. On y voit beaucoup de tissus, peu de produits alimentaires et des espaces ombragés qui sont bienvenus.

Bazar à Ispahan à côté de la mosquée St-James

On en a profité pour déguster de délicieux smoothies (jus de melon), glace et échanger un peu de liquide.

Christine et son smoothie

En se rendant à la banque, un agent nous a accompagné dans le bazar, secteur orfèvrerie à l’étage pour effectuer le change 100 € = 3 800 000 IRR

Un conseil pour échanger vos euros en Iran : faites-le en Iran. Comme beaucoup de pays avec des barrières pour acheter des devises, le cours est beaucoup plus intéressant à l’intérieur du pays.

Billet Iranien – changer son argent en iran

Le change ne se fait pas dans des banques mais dans des magasins agréés, souvent des magasins d’orfèvrerie ou de tapis. Les vendeurs de rue sont également une bonne alternative.

Retour à l’hôtel avec sieste réparatrice.

Rendez-vous avec notre chauffeur de taxi du matin pour récupérer carte SIM. Ce fut laborieux, la carte SIM était défectueuse. Ensuite, il a fallu se faire enregistrer par les services gouvernementaux dans un bureau à l’étage.

Possibilités d’accès à la carte SIM soit en s’identifiant, soit en ne s’identifiant pas mais risque d’usurpation de compte.

Nous avions notre puce téléphonique iranienne – Sauvés 🙂

Nous circulons en taxi pour repérer les différents sites (ponts, place de Naghsh-e Jahan / place de  l’Imam, bazar).

Place de l’Imam – Ispahan

Nous nous restaurons dans un kébab recommandé par le chauffeur. C’est situé un peu à l’écart de la ville mais c’est propre et c’est bon. Nous constatons peu de restaurants.

Kebab – iranien

Cela ne semble pas être dans les habitudes des iraniens.

Retour hôtel. Le taxi nous réclame 35 €. N’ayant pas de monnaie, il nous compte 5 € d’unités pour le téléphone.

This post was last modified on 30 novembre 2021 12 h 54 min

Les auteurs

Voyageurs à nos moments, nous avons décidé de partager ce périple en Iran sur le web.

Share
Published by
Les auteurs

Recent Posts

Départ d’Ispahan et retour en Bretagne

Réveil à 4h30 pour prendre l'avion. Notre taxi, notre guide qui nous avait découvrir Ispahan…

12 ans ago

Découverte du quartier arménien d’Ispahan

Immédiatement après le petit déjeuner à l'hôtel, nous partons, toujours à pied, récupérer l'argent que…

12 ans ago

Périple sur les montagnes d’Abyaneh et retour à Ispahan

Petit déjeuner à l'hôtel Viuna, puis nous partons pour randonner sur les montagnes (flanc de…

12 ans ago

Lac salé et départ pour Abyaneh

Au matin, nous quittons le caravansérail de Maranjab pour reprendre la route du retour à…

12 ans ago

Expédition dans le désert iranien : le caravansérail

Nous avons visité le jardin de Bagh-e Fin et ses thermes, à environ 10 kilomètres…

12 ans ago

Découverte des villas de Kashan et de la maison Tabatabei

La ville de Kashan est célèbre pour ses demeures de l'époque qadjar. Nous visitons la…

12 ans ago