Découverte du quartier arménien d’Ispahan

Immédiatement après le petit déjeuner à l’hôtel, nous partons, toujours à pied, récupérer l’argent que nous devait l’hôtel Ebne Sina. La discussion s’avéra un peu plus longue que prévu ; l’hôtelier préférant nous rembourser en nuitée plutôt qu’en espèces. Finalement, nous obtenons le remboursement prévu.

Personnel de l’Hôtel – Ebne Sina

Nous gagnons à pied le bazar. Nous achetons du jus de citron appelé loumi (très vitaminé) emballé dans de simples bouteilles en plastique ainsi que du gaz (nougat traditionnel), une autre spécialité culinaire d’Ispahan.

Nous repérons un restaurant dans le bazar proposant une spécialité locale, Basyane (galette de mouton et galette de légumes) accompagné de Barbari (pain local) + salade avec oignons. Nous prévoyons nous y rendre le soir même car il y a trop de monde.

L’après-midi, nous avons prévu de découvrir le quartier arménien notamment l’église de Vank. Il s’agit du quartier chic de la ville où les boutiques de luxe ont pignon sur rue.

Il nous faut retraverser la rivière Zayanderud d’Ispahan, heureusement toujours à sec à cette période l’année.

Rivière Zayanderoud – Ispahan

L’église de Vank est fermée l’après midi ; nous sommes accostés par les vendeurs de tapis qui abordent tous les passants. Un peu plus loin, c’est un cafetier, qui nous pousse vers son commerce.

Église de Vank à Ispahan

Nous fuyons cet environnement dont la pression commerciale devient trop pesante.

Un moment de repos dans les jardins près des ponts (Khajoo bridge, Chobi bridge, Syo Se Bridge, Marnan Bridge) et nous repartons pour une nouvelle traversée de Ispahan afin de dîner dans le restaurant du bazar. Le rush du midi s’est évaporé.

Retour à la place de l’Imam square, en taxi. Il s’agit en réalité de la place Naghsh-e Jahan, c’est du moins sous cette dénomination que les habitants d’Ispahan la désigne. Elle était appelée à une autre époque, sous le nom de « place du chah », également désignée dans les guides sous le nom de « place de l’Imam», en référence à Rouhollah Khomeini.

Située au centre de la ville d’Ispahan, selon les iraniens, c’est une des plus grandes places du monde (500 X 160). En réalité, selon le classement de wikipedia, elle est située à la 22 ème place mondiale, un rang tout à fait honorable pour une ville de province.

La place est le soir très animée. Les iraniens s’installent à même le sol pour pique-niquer.

Place Naghsh-e Jahan à Ispahan de nuit

Les familles viennent en nombre, apportent tapis, coussins, couverts, réchaud, casserole, thé, thermos, eau glacée et la nourriture qui va avec. Les iraniens sont les rois du pique-nique, qui l’eut cru :). Voyez l’ambiance :

Nous faisons nos derniers achats, dépensant ainsi dans les magasins, nos derniers rials en cadeaux.

This post was last modified on 30 novembre 2021 12 h 51 min

Les auteurs

Voyageurs à nos moments, nous avons décidé de partager ce périple en Iran sur le web.

Share
Published by
Les auteurs

Recent Posts

Départ d’Ispahan et retour en Bretagne

Réveil à 4h30 pour prendre l'avion. Notre taxi, notre guide qui nous avait découvrir Ispahan…

12 ans ago

Périple sur les montagnes d’Abyaneh et retour à Ispahan

Petit déjeuner à l'hôtel Viuna, puis nous partons pour randonner sur les montagnes (flanc de…

12 ans ago

Lac salé et départ pour Abyaneh

Au matin, nous quittons le caravansérail de Maranjab pour reprendre la route du retour à…

12 ans ago

Expédition dans le désert iranien : le caravansérail

Nous avons visité le jardin de Bagh-e Fin et ses thermes, à environ 10 kilomètres…

12 ans ago

Découverte des villas de Kashan et de la maison Tabatabei

La ville de Kashan est célèbre pour ses demeures de l'époque qadjar. Nous visitons la…

12 ans ago

Découverte de la ville de Kashan et de ses fortifications

Nous arrivons à destination à 5 heures du matin et restons dans la gare routière…

12 ans ago